Point Banque

Actualité banquaire

Tink passe à l’agrégation des comptes bancaires business

La fintech européenne d’open banking, basée à Stockholm, s’intéresse désormais au marché des comptes des entreprises. Les données de ces comptes business peuvent maintenant être agrégés par la plateforme de Tink, parallèlement aux comptes personnels. Ainsi, tout organisme autorisé, par exemple un émetteur de crédits, peut vérifier le solde des comptes de l’entreprise, l’identité de ses détenteurs, les flux de la trésorerie, etc… Par exemple, le service de scoring suédois Kreditz, fondé en 2018, utilise maintenant l’agrégation via Tink des données des comptes business et des transactions. En attribuant une note, Kreditz prend en compte toutes ces informations, sur les 12 derniers mois. Roni Zacharion, fondateur et président de Kreditz, détaille : « Nous recevons des demandes venues de différents secteurs d’activités, lorsqu’il s’agit d’analyser les comptes business pour prendre de meilleures décisions. En utilisant Tink, nous pouvons nous connecter aux comptes bancaires business, et concevoir des produits analytiques aussi facilement que nous le faisons avec les comptes des particuliers ».   Enregistrement simplifié Les informations recueillies auprès des banques via l’API de Tink sont actualisées jusqu’à 4 fois par jour. Elles intéressent en premier lieu les partenaires commerciaux des entreprises, les prêteurs, les récipiendaires d’un paiement, les systèmes de lutte contre la …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire