fintech

Point Banque

Actualité banquaire

fintech

Arkéa expérimente le paiement mobile par QR-Code

Un nouveau canal de transaction à destination des clients professionnels de l’établissement bancaire. Avec cette fonctionnalité, le groupe cible spécifiquement les petites entreprises et les indépendants. Fruit d’une coopération entre les équipes du pôle innovation et opérations et la fintech Budget Insight (propriété du groupe depuis 2019), le paiement par …

TransferWise vaut 5 milliards de dollars

La fintech, spécialiste des transferts de fonds, est dotée d’une licence britannique d’établissement de monnaie électronique. Elle vient de clore une vente secondaire d’actions. Elles ont été écoulées pour 300 millions de dollars. Cela porte sa valorisation actuelle en Bourse à 5 milliards de dollars, rapporte Sky News. En un …

Les néo-banques britanniques en danger à cause de Wirecard

Quand Wirecard AG bat de l’aile, ce sont les fintechs et les néo-banques britanniques qui tremblent. Beaucoup sont extrêmement dépendantes du processeur allemand de paiement pour leurs opérations, même dans le Royaume-Uni post-Brexit. Dès 2016, Wirecard avait conquis comme clients outre-Manche les néo-banques Atom Bank, Starling Bank, Monzo Bank, Tandem …

Wirecard dépose un dossier de faillite et de surendettement

L’ancienne licorne écornée, Wirecard AG, vient d’ouvrir une procédure devant la justice de Munich, pour se déclarer « en faillite et en surendettement imminents ». La fintech affiche un bilan pour 2019 avec un « trou » de 1,9 milliard d’euros. Le scandale fait aussi peser des doutes sur ses exercices précédents. Actuellement, l’entreprise …

Checkout.com triple sa valeur à 5,5 milliards de dollars

Le processeur de paiements pour l’e-commerce vient de boucler une levée de fonds de 150 millions de dollars. Cela lui permet de tripler sa valorisation à 5,5 milliards de dollars. Les investisseurs au capital de Checkout.com sont conscients que la pandémie accélère encore la croissance de l’e-commerce. Entre mai 2019 …

Tink passe à l’agrégation des comptes bancaires business

La fintech européenne d’open banking, basée à Stockholm, s’intéresse désormais au marché des comptes des entreprises. Les données de ces comptes business peuvent maintenant être agrégés par la plateforme de Tink, parallèlement aux comptes personnels. Ainsi, tout organisme autorisé, par exemple un émetteur de crédits, peut vérifier le solde des …