Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Retards de paiements :  les sociétés de services et de prestation intellectuelle sont les plus impactées

Tel est l’un des constats de l’étude « Culture cash, enjeux et perspectives de la Direction Financière », réalisée par KPMG France, en partenariat avec Sidetrade auprès de 1,3 million d’entreprises en France.

 

Avant le confinement, deux factures sur dix étaient échues avec plus de dix jours de retard. Ce chiffre atteint désormais 3,5 factures sur dix. Le nombre de factures payées de manière hebdomadaire chute à environ 680 000, contre 780 000 avant la période du confinement. Tous les secteurs ne sont pas concernés de la même façon. Ainsi, il apparaît que les entreprises fournissant des services et de la prestation intellectuelle subissent les retards de paiement les plus importants. A l’inverse, les entreprises délivrant des biens et les spécialistes des transports affichent des délais plus courts. Signe que la trésorerie devient un enjeu clé, les factures à échéance 30 jours sont largement majoritaires, tandis que le délai de paiement de 60 jours nets est plus fréquemment utilisé par les secteurs tels que services administratifs, industries manufacturières ou encore vente de biens et de matériels pour l’automobile.

Voir plus
Laisser un commentaire