Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Open banking: Crédit Agricole, seule grande banque française à proposer une API sans mécanisme de secours

Crédit Agricole SA, avec ses 39 caisses régionales, se montre assez sûr de de son API destinée à dialoguer avec les fintechs pour avoir demandé  l’exemption de tout mécanisme de secours. Si toutes les banques françaises affirment proposer des API, destinées à échanger les données avec les fintechs, conformément à la DSP2, pleinement entrée en vigueur le 14 septembre,  ces API ne fonctionnent aujourd’hui avec des solutions de secours, sous forme de traditionnel web scraping. Elles devront être parfaitement conformes fin 2020, a indiqué l’ACPR lors d’une rencontre avec la presse, le 11 septembre. A ce stade, seules six banques françaises se sentent assez sûres de leur API pour avoir demandé l’exemption de toute solution de secours, comme l’indique l’ACPR sur son site. Seule une grande banque se trouve dans ce cas. Il s’agit du groupe Crédit Agricole, avec les 39 caisses régionales et la Banque Chalus. BNP Paribas a demandé l’exemption des solutions de secours, mais seulement pour sa succursale allemande Consorsbank et DAB. Les autres établissements jouant le jeu sont Rothschild Martin Maurel, MUFG Bank, Banque Neuflize OBC, et Qatar National Bank. Partager dans votre réseau
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire