Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Standard Chartered déploie en Afrique 70 produits mobiles et SC Keyboard

La banque britannique continue son expansion sur le segment du 100 % digital en Afrique. Elle propose désormais son application au Botswana, en Zambie et au Zimbabwe. Une gamme de 70 produits sont proposés, exclusivement en ligne ou sur smartphone, dont des transferts de fonds et des paiements de factures. Les paiements par QR code et de pair à pair, l’ouverture instantanée de dépôts à terme, les prêts et les découverts, figurent aussi au menu. De plus, grâce au nouveau module « SC Keyboard », les clients peuvent se connecter aux services de SC depuis n’importe quel réseau social, sans ouvrir l’application de la banque. Sunil Kaushal, président de SC pour l’Afrique et le Moyen-Orient, observe, le 28 juin 2019 : « Nous avons lancé des banques digitales sur 8 marchés en 15 mois, depuis nos débuts en Côte d’Ivoire. La population d’Afrique, en pleine croissance, réclame une banque plus rapide et pratique ». Jaydeep Gupta, directeur de la banque de détail pour la même région, ajoute : « En plus du déploiement de nos banques de détail en ligne sur de nouveaux marchés en Afrique, SC Keyboard est une étape importante de notre aventure digitale. Il a été conçu en pensant à nos clients : les utilisateurs peuvent maintenant régler leurs factures, consulter les soldes de leurs comptes et virer de l’argent à leurs amis ou à leur famille, depuis n’importe quelle messagerie ou réseau social ». Pour Standard Chartered, cette offensive a aussi pour but de reconquérir le terrain perdu face aux services financiers mobiles, développés par les opérateurs et les fintechs. SC avait mis sur le marché son offre digitale pour la première fois en Côte d’Ivoire en 2018. Au premier trimestre 2019, l’Ouganda, la Tanzanie, le Ghana et le Kenya avaient également été choisis pour cible, pour la même application. En Côte d’Ivoire, la banque digitale de Standard Chartered a été accueillie favorablement, avec 18 000 ouvertures de comptes, ce qui excède les pronostics de l’établissement. En Ouganda, les créations de comptes sont actuellement huit plus nombreuses qu’auparavant (SC sans les services mobiles). La Tanzanie a conquis plus de nouveaux clients entre mars (date du lancement des services mobiles) et juin 2019 que sur l’ensemble de l’année 2018.

Voir plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *