Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Open banking : l’API Yapily vise les 500 banques européennes d’ici la fin de l’année

La fintech Yapily, basée à Londres, est la dernière en date à avoir levé des fonds pour se lancer dans la course à l’open banking. Elle vient de collecter 4,3 millions de livres, auprès des VC Localglobe et HV Holtzbrinck Ventures. D’autres investisseurs parient aussi sur elle, dont les cofondateurs du système de virements transfrontaliers Transferwise, créé à Londres en 2011, ainsi que des cadres supérieurs d’UniCredit et Twilio. Yapily a été conçue par un ancien collaborateur de Goldman Sachs, Stefano Vaccino. Elle propose aux prestataires tiers une seule API, qui leur permet de se connecter à tous les portails en ligne mis à leur disposition par les banques. Par cette passerelle peuvent circuler les données recueillies sur les clients des banques, en vertu de la DSP2. Mais aussi les documents créés par les banques pour orienter les développeurs. Pour l’heure, l’API de Yapily propose une connexion avec les plateformes de 35 grandes banques d’Europe. D’ici la fin de l’année, elle espère que plus de 500 banques seront affiliées à son API. L’échéance de l’entrée en vigueur de la DSP2, fixée au 14 septembre 2019, pourrait accélérer la croissance de la fintech. Remus Brett et Barbod Namini, respectivement investisseur de …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire