Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

DSP2 : Rabobank met son API et sa « sandbox » sur les rails

La banque néerlandaise prend le train de la DSP2. Elle propose désormais une API spéciale pour les prestataires tiers, leur permettant d’accéder aux informations des comptes de ses clients. Alexander Zwart, responsable de la Rabo app, fait observer : « Si les consommateurs suivent, dans quelques mois, l’application de Rabobank donnera aux clients une vue d’ensemble encore plus complète de leur situation financière, de A à Z ». Les clients de Rabobank se connectent à son application mobile près de 2 millions de fois par jour. Seules les entreprises disposant d’une licence d’agrégateur de comptes bancaires, ou d’initiateur de paiement, conforme à la DSP2, pourront accéder aux données de Rabobank. Ils pourront se connecter à l’API de la banque pour imaginer, développer et tester de nouveaux services. Par ailleurs, un « bac à sable » pour expérimenter les solutions en gestation est à leur disposition. Pendant plus de six mois, en partenariat avec quelque 750 développeurs, Rabobank a évalué elle-même cet environnement expérimental, avec des données de tests. Chaque client de la banque doit cependant donner explicitement son consentement à ce que ses données soient communiquées à d’autres prestataires. Rabobank va également, open banking oblige, agréger au sein de son application mobile les informations des comptes que ses clients possèdent dans d’autres établissements. Cette fonction devrait être bientôt disponible.

Voir plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *