Point Banque

Actualité banquaire

Le gendarme américain de la Bourse prône la régulation des cryptomonnaies

crypto
Gary Gensler, choisi par le président Joe Biden pour diriger la SEC, le gendarme américain de la Bourse, en avril dernier, prépare le terrain de la régulation des cryptomonnaies. Pour l’ancien banquier d’affaires de Goldman Sachs, spécialiste de ces nouveaux actifs numériques qui reposent sur le protocole décentralisé de la blockchain, leur survie dépend même de l’instauration d’un cadre légal, a-t-il confié au Financial Times. « L’histoire vous prouve que cela ne peut plus durer longtemps en dehors d’un cadre légal. La finance c’est la confiance, finalement », confie encore l’ancien patron de la CFTC, le régulateur des marchés dérivés de Chicago au quotidien britannique. Tandis qu’il revendique le caractère « neutre de la technologie » de ces actifs échangés via des protocoles informatiques capables de bâtir un consensus – sans autorité centrale -, à l’image du Bitcoin, le patron de la SEC anticipe un marché en pleine expansion. De fait, aux États-Unis, les plateformes de trading américaines font florès, au premier rang desquelles Coinbase, valorisé 65 milliards de dollars lors de son entrée en Bourse, mais aussi FTX, Kraken, ou BitMex. Sur ces nouvelles places de marché, des milliers de cryptomonnaies (on en compte plus de 2.000) s’échangent sans intermédiaire bancaire et de manière (en théorie) sécurisée. « Avec une valeur mondiale (des cryptomonnaies, NDLR) d’environ 2.000 milliards …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire