Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Blanchiment : N26 à nouveau dans le collimateur des autorités allemandes

Et de deux : le BaFin, l’Autorité de surveillance du marché financier d’outre-Rhin, vient de rappeler à l’ordre pour la seconde fois la banque mobile N26. Cet établissement est basé à Berlin. Depuis 2015, il a conquis plus d’une vingtaine de marchés en Europe. Le BaFin met en cause ses contrôles internes pour contrer le blanchiment. Le 22 mai 2019, l’Autorité de régulation a ordonné à la néo-banque de renforcer ses mesures de prévention. Concrètement, N26 se voit contrainte de vérifier à nouveau les comptes d’un certain nombre de ses clients, dont les mouvements éveillent des soupçons. La banque digitale doit également établir des règles écrites pour ses process et procédures opérationnelles. Le BaFin déplore par ailleurs des retards dans l’examen de transactions chez N26 qui avaient été identifiées comme suspectes, souhaitant que N26 mobilise davantage d’effectifs. Il est assez rare que l’Autorité allemande de surveillance financière ordonne des mesures concernant le blanchiment. « Nous prenons très au sérieux cette injonction et nous avons déjà, par avance, approuvé les mesures et les délais nécessaires à sa mise en oeuvre, en collaboration étroite avec le BaFin », explique N26 sur son site Internet. Selon le quotidien Handelsblatt, qui s’appuie sur une source interne, les …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire