Point Banque

Actualité banquaire

Câbles sous-marins, DDoS, rupture des télécoms… La guerre en Ukraine se joue au niveau mondial sur Internet

Une cyberattaque « massive » a frappé la plus grande entreprise ukrainienne de télécommunications, Ukrtelecom. Décrite comme la cyberattaque la plus grave depuis le début de l’invasion russe en février, elle a envoyé les services de l’entreprise à travers le pays. Victor Zhora, chef adjoint du Service d’État pour les communications spéciales et la protection de l’information, a confirmé que le gouvernement enquêtait sur l’attaque. Il a dit qu’on ne sait pas encore si Ukrtelecom – un fournisseur de téléphonie, d’Internet et de téléphonie mobile – a été touché par une attaque par déni de service distribué (DDoS) ou par une intrusion plus profonde et plus sophistiquée. L’attaque n’a été reconnue par Ukrtelecom qu’en réponse aux commentaires des clients sur les réseaux sociaux. Dans l’un, il a répondu en disant que les services étaient en panne à la suite d’une « puissante cyberattaque de l’ennemi ». NetBlocks, qui suit les temps d’arrêt d’Internet à travers le monde, a découvert qu’Ukrtelecom avait affaire à un service interrompu depuis ce matin, « s’effondrant à 13% des niveaux d’avant-guerre« . Alp Toker, directeur de NetBlocks, a déclaré que « la perte progressive de connectivité était un signe qu’il ne s’agît pas d’une coupure de courant ou de câble« . « La …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire