Point Banque

Actualité banquaire

Les fintechs vont-elles subir la dégringolade boursière des valeurs tech ?

Depuis novembre, la valeur du fonds Ark Innovation, spécialisé dans les “technologies de rupture”, a plongé de plus de moitié. Elle avait auparavant triplé en moins d’un an, propulsant sa gérante Cathie Wood au rang de superstar à Wall Street. Moins extrême, l’évolution du Nasdaq est similaire: après avoir touché son plus haut niveau historique en novembre, l’indice affiche depuis une chute de 20%. Beaucoup hésitent encore à parler d’une bulle. Peut-être parce que les géants de la tech, hormis Facebook, résistent beaucoup mieux. Derrière, l’hécatombe est pourtant très sévère. Elle touche les valeurs vedettes du Covid, comme Zoom, Roku ou Peloton. Et aussi les innombrables sociétés, le plus souvent pas encore rentables, qui sont entrées en Bourse ces deux dernières années à des niveaux de valorisation extrêmement élevés. C’est le cas d’Affirm, Robinhood, Wish ou encore Snowflake. Près de 45% des sociétés du Nasdaq accusent ainsi une chute de moitié. Près de 20% ont perdu les trois quarts de leur valeur. Le stress des politiques monétaires Ces actions, dites de croissance, sont d’abord pénalisées par le resserrement monétaire à venir dans les pays occidentaux. Aux États-Unis, la Réserve fédérale prévoit en effet d’augmenter plusieurs fois ses taux cette année afin …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts ou Lettres Assurance Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire