Point Banque

Actualité banquaire

Le taux d’épargne des ménages a doublé entre 2019 et 2020

Selon l’OCDE, entre 2019 et 2020, le taux d’épargne des particuliers a doublé en Europe et aux États-Unis, tandis que, dans le même temps, il a été multiplié par trois au Royaume-Uni.   Pour l’année 2020, le taux d’épargne, s’établit à 14 % du revenu disponible des ménages européens, 16 % du revenu des ménages américains et talonne les 20 % Outre-manche. Pour les années 2021 et 2022, le taux d’épargne devrait rester élevé, selon les projections de l’OCDE : autour de 10 % du revenu disponible des ménages européens, 15 % du revenu disponible des ménages américains et 17 % du revenu disponible des ménages britanniques.   Depuis le début de l’année 2020, les montants d’épargne cumulés par les ménages atteignent 8 % du PIB américain et 3 à 4 % de celui de la zone euro.   En France, ce sont les ménages les plus aisés qui ont accumulé le plus d’épargne : à la fin du deuxième trimestre 2020, 70 % du surcroit d’épargne des ménages provenait des 20 % des ménages français les plus aisés.   Face à cette accumulation d’épargne, les économistes avancent deux scénarii possibles : un déversement dans l’économie post crise sanitaire des sommes épargnées ou, …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire