Point Banque

Actualité banquaire

Open banking : PayPal capitalise à nouveau sur Tink pour s’imposer en Europe

Tink, fer de lance de PayPal dans tout l’Espace Economique Européen (EEE) ? Le partenariat des deux entreprises est élargi, depuis le 3 juin, pour englober tous les pays de l’EEE. Soit les 27 Etats membres de l’UE et le R-U, ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. A cet effet, PayPal vient de procéder à un second investissement dans la plateforme d’open banking suédoise. Signe que la collaboration fonctionne et que PayPal compte beaucoup sur la fintech pour exploiter la DSP2 sur tous les marchés européens. En vertu de l’accord élargi, PayPal va implémenter la technologie d’open banking et d’agrégation de comptes de Tink dans certaines expériences clients. Les deux partenaires opèrent déjà ensemble au Royaume-Uni, au Portugal et au Danemark, en Allemagne, Espagne, Italie, Suède, Finlande, Norvège, Belgique et Autriche, ainsi qu’aux Pays-Bas. Tink, créée en 2012, propose une API qui permet d’accéder aux informations financières agrégées des clients bancaires, d’initier des paiements, de proposer des transactions mieux ciblées et de concevoir des outils de gestion de budget personnalisés. En janvier dernier, Tink avait levé 90 millions d’euros. Rappelant que le réseau de PayPal compte plus de 330 millions de clients et commerçants sur quelque 200 marchés, Daniel …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts ou Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire