Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Fronted : via l’open banking, une fintech s’attaque au marché du prêt au R-U

Brexit ou pas Brexit, la pépinière de startups ne tarit pas outre-Manche. Dernière venue dans l’arène de la fintech : Fronted. Elle entrera en activité début 2020, en s’appuyant sur l’open banking (déployé depuis janvier 2018 au R-U). Avec pour cible la négociation des prêts personnels des locataires, dont les comptes bancaires seront reliés à la plateforme de Fronted grâce aux API. Cette fintech a été fondée par d’anciens collaborateurs de la néo-banque Monzo, d’Apple et de Bud Financial. Bud est spécialisée dans les API permettant aux banques de connecter leurs applications (et leurs données) à celles des fintechs, open banking oblige. Règlement direct aux agents immobiliers Fronted est créée par Simon Vans-Colina, co-fondateur de Monzo Bank et ingénieur spécialiste des API et de l’open banking, Jamie Campbell, ex-expert en API chez Bud, et Anthony Mann, en poste auparavant chez Apple et YLD. Lorsque les utilisateurs de Fronted auront relié leur compte bancaire à Fronted, la fintech règlera leurs dépôts directement aux agents immobiliers. Elle négociera pour les locataires les remboursements. Cette technique de regroupage, selon le business plan de Fronted, va permettre de prêter à des taux très faibles, et sans frais, ni pénalités de remboursement anticipé. De plus, une …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire