Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Néobanques: 2,6 millions de comptes actifs

Selon un décompte réalisé par KPMG, les néobanques en France totaliseraient 2,6 millions de comptes actifs. Trois acteurs en détiennent 80% Les néobanques voient leur portefeuille de comptes actifs évoluer rapidement. Selon une étude de KPMG publiée le 18 juillet, le nombre de comptes a été multiplié par 3,5 en deux ans, atteignant 2,6 millions.Trois acteurs réprésentent à eux seuls 80% de ce totale: Nickel (BNP Paribas), pour 1,2 million, l’allemand N26 (900.000) et Revolut (550.000). Leur stratégie est low cost, centrée sur l’expérience client, souligne l’étude. “A la différence des banques traditionnelles qui ont de multiples gammes de prix, les néobanques se concentrent sur l’essentiel, réduisant leurs coûts et donc leurs tarifications”. Plus chères que les banques en ligne Toutefois, ces banques restent plus chères que les anciennes banques en ligne. KMPG évalue à 7 euros par an le coût moyen de ces dernières, contre 16 euro pour les néobanques et 71 euros pour les établissements traditionnels. “Les banques en ligne sont les plus économiques d’autant plus qu’elles proposent des offres de bienvenue pouvant dépasser 100 euros” souligne l’étude. “Cependant, la plupart d’entre elles imposent des conditions d’ouverture de compte, relatives notamment au niveau d’imposition du client ou à …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire