Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Blockchain et temps réel : RippleNet fait ses débuts au Brésil

Le spécialiste américain de la blockchain continue son expansion en Amérique Latine. L’entreprise fait aujourd’hui son entrée sur le marché brésilien, y déployant sa plateforme de transactions transfrontalières, RippleNet. Basée sur blockchain, elle traite ces paiements en quelques secondes, au lieu de quelques jours d’ordinaire.

 Casser les frais de change grâce aux tokens

RippleNet fait intervenir des jetons XRP (sa cryptomonnaie native, les ripples) pour traiter les transactions internationales. Résultat : en passant par le truchement de la cryptomonnaie, RippleNet réduit de 40 % à 70 % les frais de change pour les paiements transfrontaliers. La connexion à RippleNet se fait par API standard. Les frais de la transaction sont indiqués et garantis avant l’envoi du paiement. La compensation s’effectue en temps réel, réduisant les risques. Au Brésil, la direction des opérations de Ripple est confiée à Luiz Antonio Sacco, ancien dirigeant d’American Express et Banco Bradesco. Ripple n’est pas un inconnu dans ce pays. Plus d’une douzaine de banques et de prestataires de transferts de fonds basés au Brésil sont déjà rattachés à RippleNet. Santander, Banco Rendimento et BeeTech font partie des utilisateurs de RippleNet.

Santander, SBI et Standard Chartered aux côtés de Google

Deux accès existent pour se connecter à RippleNet : le rattachement simple, et le rattachement avec foreign exchange en plus. Eric van Miltenburg, senior vice president de Ripple en charge des opérations, au niveau mondial, explique : « En janvier dernier, Ripple a dépassé les 200 clients sur RippleNet. Sur tous les marchés, l’entreprise enregistre une croissance rapide. Nous nous lançons au Brésil pour répondre à une forte demande de la clientèle ». Selon les indications du prestataire, deux à trois établissements financiers supplémentaires se raccordent à RippleNet chaque semaine. Le Chili, le Pérou et l’Argentine font aussi partie des marchés prometteurs pour l’entreprise, qui entend y étoffer ses équipes pour développer sa clientèle. Par ailleurs, dans quatre universités brésiliennes, dont celle de São Paulo, Ripple finance des recherches appliquées pour la mise en œuvre de la blockchain. Ripple a été fondée en 2012 à San Francisco. Santander InnoVentures, Google Ventures, Standard Chartered, SBI Group et Accenture font partie de ses investisseurs.

 

Voir plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *