Venafi analyse l’impact de la décision de Google de cesser d’accorder sa confiance aux Certificats Symantec

L’an dernier, des chercheurs rattachés à Google ont estimé que Symantec, et ses autorités de certification (AC) affiliées, avaient émis plusieurs milliers de certificats TLS (Transport Layer Security) non valides. En conséquence, l’équipe de Chrome a annoncé un calendrier officiel de changements progressifs au terme duquel l’éditeur cessera d’accorder sa confiance aux certificats délivrés par Symantec.

Afin de visionner cette page connectez-vous ou abonnez-vous (menu "Abonnements") !