Swift, nouveau champ de manœuvre des hackers nord-coréens

Un groupe de cyber-criminels, opérant depuis la Corée du Nord, utilisent le réseau transactionnel Swift pour des braquages. Depuis 2014, ils ont ainsi tenté de dérober au moins 1,1 milliard de dollars, auprès d’au moins 16 établissements financiers de onze …

Cet article est issu d'une publication POINT BANQUE.
Si vous êtes déjà abonné connectez-vous sinon abonnez-vous à l'une des lettres ou pack ci-dessous.