Oui, la blockchain publique pourrait assurer le transfert des titres

Prouver aux banques françaises que le transfert de titres via une blockchain publique est possible en respectant la confidentialité… C’est le dernier défi de l’expert en blockchain Pierre Porthaux qui a construit un POC (proof of concept) avec les quatre principales banques françaises pour leur prouver que marier les avantages de la blockchain publique et la confidentialité des transactions n’était pas antinomique. Un développement qui confirme l’importance que la blockchain prendra dans nos vies… après-demain.

Afin de visionner cette page connectez-vous ou abonnez-vous (menu "Accéder à l'intégralité du site" ou "Lettres") !