L’assurance vie devrait finir 2018 en beauté

L'assurance vie, dont on disait qu'elle serait heurtée de plein fouet par l'instauration du prélèvement forfaitaire unique, favorisant la détention directe de comptes titres (bénéficiant désormais d'une taxation plafonnée à 30% des plus-values boursières) se porte comme un charme. A …

Cet article est issu d'une publication POINT BANQUE.
Si vous êtes déjà abonné connectez-vous sinon abonnez-vous à l'une des lettres ou pack ci-dessous.