La Poste autrichienne reconnaît vendre des données sur les « affinités politiques » de ses clients

La Poste autrichienne a reconnu mardi collecter et commercialiser des données sur les "affinités politiques" présumées de ses clients, assurant ne rien voir d'illégal à cette pratique alors que des révélations de presse l'ont placée sous le feu des critiques …

Cet article est issu d'une publication POINT BANQUE.
Si vous êtes déjà abonné connectez-vous sinon abonnez-vous à l'une des lettres ou pack ci-dessous.