Kerviel : la cour d’appel donne raison à la Société Générale

Le licenciement pour faute grave de l'ex-trader Jérôme Kerviel par la Société générale en 2008 était "fondé", a jugé le 19 décembre la cour d'appel de Paris, qui a annulé la condamnation de la banque aux prud'hommes.  Jérôme Kerviel, qui …

Cet article est issu d'une publication POINT BANQUE.
Si vous êtes déjà abonné connectez-vous sinon abonnez-vous à l'une des lettres ou pack ci-dessous.