IBM et ING travaillent sur une blockchain pour le secteur des métaux précieux

ING se rapproche des extractions de matières premières.

ING vient de rejoindre un consortium pour numériser le secteur des mines et métaux. « Le groupe développe actuellement avec la société de technologie minière MineHub une plate-forme basée sur une blockchain qui rendra la chaîne d'approvisionnement plus sûre, transparente …

Cet article est issu d'une publication POINT BANQUE.
Si vous êtes déjà abonné connectez-vous sinon abonnez-vous à l'une des lettres ou pack ci-dessous.