BNP Paribas et Société Générale figurent parmi les grands perdants du CAC 40 en 2018

Comme la plupart des bourses européennes, la place parisienne, qui avait démarré l'année du bon pied, a fini par tirer la langue en 2018 face à une explosion d'incertitudes qui a incité les investisseurs à privilégier des valeurs "locomotives". Le …

Cet article est issu d'une publication POINT BANQUE.
Si vous êtes déjà abonné connectez-vous sinon abonnez-vous à l'une des lettres ou pack ci-dessous.