Point Banque

Actualité bancaire, paiement, & cryptomonnaies

La banque suisse UBS malmenée sur les marchés

L’action de la banque suisse UBS chutait de près de 2% lundi dans les premiers échanges après l’abandon du projet de rachat de l’entreprise californienne Wealthfront qui suscite de nombreuses interrogations chez les analystes financiers. Vendredi soir, le numéro un du secteur bancaire helvétique a fait savoir qu’il renonçait à acquérir cette entreprise californienne à travers laquelle il espérait accélérer sa percée dans les nouvelles technologies pour les services bancaires aux États-Unis. En janvier, UBS avait signé un accord pour s’emparer de Wealthfront pour 1,4 milliard de dollars alors que son directeur général, Ralph Hamers, tente de faire prendre un virage numérique à la banque suisse. Spécialisée dans les services automatisés dans la gestion de fortune, Wealthfront est à la tête d’une plateforme qui compte 470.000 clients aux États-Unis avec 27 milliards de dollars d’actifs sous gestion, avait détaillé la banque en janvier. Son acquisition devait lui permettre de se renforcer auprès de la génération dite des « millenials » et de la génération Z, très friandes de services en lignes plutôt que de services bancaires traditionnels. Mais dans un bref communiqué, la banque a annoncé vendredi qu’UBS et Wealthfront avait mutuellement convenu de mettre un terme à leur projet de fusion. …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire