Point Banque

Actualité banquaire

Près de 8.000 portefeuilles de la cryptomonnaie Solana piratés

Encore un piratage de crypto ! La cryptomonnaie Solana devait faire partie des jetons numériques les plus prometteurs du secteur, à l’aube du « Web 3″, des NFT, et de ses nouveaux échanges dans les mondes virtuels du Metaverse. Mais l' »altcoin » (jeton alternatif) SOL, créé en 2018 pour concurrencer les succès du bitcoin et de son rival l’Ether, enchaîne les déconvenues. Dernier en date, un deuxième piratage en moins d’un an confirmé ce mercredi 3 août par l’entreprise sur le compte Twitter « Solana Status ». « Des ingénieurs de plusieurs écosystèmes, en collaboration avec des sociétés d’audit et de sécurité, continuent d’enquêter sur la cause profonde d’un incident qui a entraîné la vidange d’environ 8.000 portefeuilles », écrit la société Solana Labs Inc. sur Twitter mercredi. « Il ne semble pas s’agir d’un bug du code central de Solana, mais d’un logiciel utilisé par plusieurs portefeuilles logiciels populaires parmi les utilisateurs du réseau », précise la société basée à San Francisco. Autrement dit, la faille se situerait dans une surcouche logicielle, plutôt que sur la blockchain, elle-même réputée inviolable en raison de son processus de validation entièrement décentralisé. Les précieux jetons étaient détenus dans les portefeuilles baptisés Phantom et Slope, hébergés en ligne par la blockchain Solana. Au total, …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire