Point Banque

Actualité banquaire

Crise des cryptomonnaies : la plateforme Robinhood obligée de licencier 750 personnes

La plateforme américaine de courtage en ligne Robinhood va licencier 23% de son personnel, soit plus de 750 personnes, car l’intérêt pour le marché des actions et les cryptomonnaies a largement décliné par rapport à l’essor observé pendant la pandémie. « L’année dernière, nous avions recruté en faisant l’hypothèse selon laquelle l’appétit pour la Bourse et les cryptos observé à l’ère du Covid continuerait en 2022 », a expliqué le patron Vlad Tenev dans une lettre aux employés publiée sur le blog de la société.   L’entreprise californienne avait déjà renvoyé environ 9% de ses effectifs fin avril, après avoir vu le nombre d’utilisateurs actifs baisser de 8% entre le troisième et le quatrième trimestre 2021. Elle avait aussi indiqué qu’elle mettrait l’accent sur la maîtrise des coûts. « Cela n’a pas suffi », constate Vlad Tenev dans sa missive adressée aux « Robinhoodies » (les « Robinhoodiens », jeu de mot entre Robin des Bois et « hoodie », qui signifie sweat à capuche). « Depuis, nous avons vu l’environnement macro-économique se détériorer encore plus, avec une inflation au plus haut depuis 40 ans, accompagnée d’un effondrement du marché des cryptos », détaille-t-il. « Cela a encore réduit l’activité de notre clientèle et les actifs sous notre contrôle. » Une histoire sulfureuse La plateforme entrée …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts ou Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire