Point Banque

Actualité banquaire

La fintech Silvr veut faciliter le financement des start-up

Derrière les médiatiques levées de fonds, de nombreuses start-up peinent encore à se financer.“En Europe, des milliers d’entrepreneurs tech disposent d’un potentiel de croissance qu’ils ne peuvent pas concrétiser faute d’argent”, constate ainsi Nima Karimi, fondateur et patron de Silvr. Une opportunité pour ce serial entrepreneur qui s’est lancé en 2020 dans le financement basé sur les revenus (ou RBF en anglais). Un marché qui “explose aux Etats Unis” et qui commence tout juste à franchir l’Atlantique. Depuis deux ans, sa start-up a ainsi financé des “centaines de clients” en France, principalement des spécialistes du e-commerce et des éditeurs de logiciels SaaS. Elle vise désormais un développement sur plusieurs marchés européens. Concrètement, Silvr permet à des entreprises tech d’emprunter jusqu’à plusieurs millions d’euros, remboursables en quelques mois. L’idée est de pouvoir leur permettre de réaliser des dépenses qui vont générer du chiffre d’affaires. Pour une marque en ligne, par exemple, cette somme peut être dépensée pour constituer ses stocks. Ou alors pour assurer la promotion de ses produits sur les réseaux sociaux. Pour les éditeurs SaaS, le système permet de transformer leurs abonnements mensuels en trésorerie accessible immédiatement. Silvr s’appuie sur l’utilisation des données des entreprises: nombre de visiteurs, panier moyen, chiffre d’affaires, dépenses publicitaires… …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire