Point Banque

Actualité banquaire

Apple se lance dans le paiement fractionné

Déjà en difficultés, à l’image du suédois Klarna, qui vient de licencier 10% de ses effectifs, les spécialistes du paiement fractionné vont désormais devoir affronter la concurrence d’Apple. Début juin, en ouverture de la WWDC, sa conférence annuelle destinée aux développeurs, le groupe à la pomme a en effet dévoilé une nouvelle fonctionnalité permettant de régler des achats en quatre fois sans frais. Celle-ci sera accessible, pour le moment uniquement aux États-Unis, directement depuis l’application Apple Pay et sur tous les sites Internet qui proposent ce moyen de paiement. Cette intégration directe est un avantage de taille, aussi bien du côté des consommateurs que des marchands. Selon Bloomberg, Apple se serait associé avec Goldman Sachs, la grande banque d’affaires américaine Impossible en Europe… pour le moment Cette nouvelle offre de service financier d’Apple n’est pour l’instant pas près de se déployer en Europe. Après deux ans d’enquête, la Commission européenne passe à l’offensive et avait officiellement déclenché une procédure antitrust contre Apple début mai. Le groupe à la pomme est accusé d’abus de position dominante sur le marché du paiement mobile, en limitant l’utilisation de l’indispensable technologie NFC à son système Apple Pay. Et ainsi en empêchant le lancement de …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement ou Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire