Point Banque

Actualité banquaire

Les entreprises françaises encore en retard sur les objectifs de transformation numérique

La transformation numérique des entreprises françaises progresse, mais accuse toujours un retard, ont regretté mardi des responsables du Medef, à la veille de l’ouverture à Paris du salon européen Vivatech. « Les entreprises françaises sont toujours globalement en retard », notamment par rapport à l’Allemagne, même si « la période du Covid a fait progresser beaucoup de choses en termes d’usage », a déclaré Christian Poyau, coprésident de la commission Mutations numériques et impacts sociétaux du Medef, lors d’une rencontre avec la presse. « Il y a près de 200.000 emplois qui sont à pourvoir en France dans le monde numérique et dans les cinq ans qui viennent, ce sont plus de 300.000 emplois qui vont être à pourvoir », a ajouté Pascale Dumas, l’autre coprésidente de cette commission. Afin de pouvoir recruter suffisamment, « il faut à la fois imposer des plans de formation pour les nouveaux accédants sur le marché du travail mais également des plans de reconversion » pour ceux déjà en poste, a-t-elle expliqué. Mme Dumas a souligné qu’il s’agissait d’un « enjeu majeur » pour les territoires, citant en exemple la région Occitanie qui investit « à peu près 25% de son budget, soit 950 millions » d’euros, pour financer des plans de formation et de reconversion. Mais …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire