Point Banque

Actualité banquaire

Le crédit « made in PayPal » débarque en France

PayPal s’aventure toujours un peu plus sur le territoire historique des banques – le crédit – en s’appuyant sur sa capacité à analyser les données de ses clients et aussi sur sa notoriété auprès des marchands en ligne et des consommateurs. PayPal est une marque forte qui inspire confiance. D’autres géants de paiements, comme le suédois Adyen, proposent également des solutions de crédit pour les e-commerçants selon une approche similaire. Le principe développé par PayPal, sous le terme de « working capital », reprend en fait l’idée initiée, dès 2010, par la fintech Kabbage en proposant une avance de trésorerie pour les commerçants en ligne selon un score basé sur les historiques de ventes et toutes les informations disponibles sur la plateforme et le web, y compris les avis des clients sur les réseaux sociaux. Les algorithmes faisaient le reste. Cette approche a été depuis reprise et affûtée par des acteurs du paiement mais aussi pour une nouvelle génération de fintechs qui proposent aux startups en ligne un financement basé sur une « actualisation » de leurs données. Cette technique se développe aux Etats-Unis, mais aussi en France, sous le terme générique de « revenue based financing » (RBF). Le montant du financement peut atteindre 160.000 euros, avec …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts ou Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire