Point Banque

Actualité banquaire

Crypto-monnaies : Blender.io accusé par Washington de blanchiment d’argent pour le compte de la Corée du Nord

Les Etats-Unis ont imposé vendredi « pour la première fois » des sanctions financières à un « mélangeur de cryptomonnaie », un service sophistiqué accusé dans ce dossier d’implication dans le blanchiment d’argent virtuel par la Corée du Nord. Ce « mixeur », Blender.io, est accusé par le Trésor américain d’avoir aidé à blanchir une partie du butin du « plus grand braquage de cryptomonnaies » au monde — le vol fin mars de 620 millions de dollars imputé par les autorités américaines à un groupe de hackeurs liés à Pyongyang. « Les mélangeurs de monnaie virtuelle qui favorisent des transactions illégales représentent une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis », a déclaré le sous-secrétaire au Trésor Brian Nelson dans un communiqué. « Nous prenons des mesures contre les activités financières illégales de la Corée du Nord et ne laisserons pas sans réponse les vols soutenus par cet Etat et ses blanchisseurs d’argent », a-t-il prévenu. Au-delà, c’est un avertissement clair qui est adressé au pouvoir nord-coréen, au moment où il multiplie les essais de missiles dénoncés par les Etats-Unis comme autant de « provocations » en violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Armes de destruction massive « Afin de contourner les sanctions sévères de l’ONU et des Etats-Unis, la Corée …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement ou Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire