Point Banque

Actualité banquaire

La Commission européenne adresse ses griefs à Apple concernant des pratiques se rapportant à Apple Pay

La Commission européenne a informé Apple qu’elle estimait, à titre préliminaire, que l’entreprise abusait de sa position dominante sur les marchés des portefeuilles mobiles sur les appareils iOS. En limitant l’accès à une technologie standard permettant d’effectuer des paiements sans contact en magasin au moyen d’appareils mobiles «Communication en Champ Proche (Near Field Communication – NFC)» ou «tap and go»), Apple restreint la concurrence sur le marché des portefeuilles mobiles sur iOS. La Commission conteste la décision d’Apple d’empêcher les développeurs d’applications de portefeuilles mobiles d’accéder aux matériel et logiciel nécessaires («entrée NFC») sur ses appareils, au profit de sa solution propriétaire, Apple Pay. Mme Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, a déclaré ce qui suit: «Les paiements mobiles jouent un rôle d’une importance croissante dans notre économie numérique. Aux fins de l’intégration des marchés européens des paiements, il est essentiel que les consommateurs bénéficient d’un paysage des paiements concurrentiel et innovant Nous disposons d’éléments nous indiquant qu’Apple a restreint l’accès de tiers à la technologie clé nécessaire pour développer des solutions de portefeuilles mobiles concurrentes sur les appareils d’Apple. Dans notre communication des griefs, nous avons considéré, à titre préliminaire, qu’Apple pourrait avoir restreint la concurrence, au profit …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts, Systèmes de paiement ou Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire