Point Banque

Actualité banquaire

Ukraine : l’Anssi recommande de trouver des alternatives aux logiciels russes

L’agence chargée de la sécurité informatique française, l’Anssi, a recommandé mercredi de trouver des alternatives aux logiciels russes, après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. « Dans le contexte actuel, l’utilisation de certains outils numériques, notamment les outils de la société Kaspersky, peut être questionnée du fait de leur lien avec la Russie« , écrit l’Anssi dans une note mise en ligne. Si elle déconseille de déconnecter ces outils de cybersécurité afin que les appareils informatiques les utilisant restent protégés, l’agence considère que les entreprises russes – du fait de l’isolement de leur pays sur la scène internationale- pourraient à l’avenir ne plus pouvoir les mettre à jour et maintenir ainsi un niveau de protection suffisant. « A moyen terme, une stratégie de diversification des solutions de cybersécurité doit par conséquent être envisagée », ajoute-t-elle. Le 23 février dernier, l’Anssi avait déjà rappelé cinq points à vérifier pour limiter au maximum le risque de cyberattaque. « Les tensions internationales actuelles (…) peuvent parfois s’accompagner d’effets dans le cyberespace qui doivent être anticipés », avertissait-elle également. L’Anssi cite ainsi plusieurs types d’attaques répertoriées ces derniers jours, comme des tentatives d’intrusion sur des messageries électroniques. Enquête en Italie sur l’antivirus russe L’Autorité italienne de protection des données personnelles a …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire