Point Banque

Actualité banquaire

Sanctions bancaires : la Russie cherche des solutions alternatives

Parmi l’escadron de sanctions envoyé par les Occidentaux contre la Russie, il y en a une, qui, annoncée pendant le week-end, provoque une secousse dans le quotidien des Russes. Samedi, les deux géants mondiaux de cartes bancaires, Visa et Mastercard, ont annoncé qu’ils suspendaient leurs opérations dans le pays. Ainsi, plus aucune carte bancaire émise par l’un des deux opérateurs par une banque russe ne fonctionnera à l’étranger, et, à l’inverse, ces cartes étrangères ne pourront réaliser d’achats sur le sol russe. Si, dans la première salve de sanctions internationales, Visa et Mastercard, ainsi que leur concurrent American Express, avaient déjà annoncé des mesures pour empêcher les banques russes d’utiliser leurs réseaux, cette dernière arme déclenche de profondes inquiétudes chez les Russes pour lesquels le monde se ferme un peu plus chaque jour. « Si j’ai besoin d’acheter un billet d’une compagnie aérienne internationale, je dois probablement utiliser Visa ou Mastercard. Il va m’être impossible de payer avec ces cartes. Si une compagnie aérienne permet de payer avec des cartes MIR ou Union Pay, je peux l’acheter. Mais il est clair que je ne peux pas faire beaucoup d’achats sur de nombreux marchés internationaux en ligne s’ils ne permettent pas de payer avec ces cartes », explique un Moscovite, qui préfère …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts ou Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire