Point Banque

Actualité banquaire

L’ancien patron de la banque portugaise Espirito Santo condamné à six ans de prison

Huit ans après l’effondrement de la banque portugaise Espirito Santo (BES) sur fond d’irrégularités comptables, son ancien patron Ricardo Salgado a été condamné lundi à six ans de prison pour des faits d’abus de confiance. Les juges du tribunal criminel de Lisbonne ont considéré l’ex-banquier, aujourd’hui âgé de 77 ans, coupable d’avoir détourné plus de 10 millions d’euros du groupe Espirito Santo vers des comptes offshore qu’il contrôlait. Son procès constituait l’un des volets d’une vaste affaire de corruption impliquant également l’ancien Premier ministre José Socrates, qui attend depuis avril dernier d’être jugé pour blanchiment de capitaux et falsification de documents. En 2014, l’État portugais a dû injecter 4,9 milliards d’euros pour éviter la faillite de la BES, dont les actifs jugés sains ont été préservés par la création de la banque Novo Banco, entretemps cédée au fonds d’investissement américain Lone Star. La famille Espirito Santo était la dernière dynastie de banquiers portugais, fondée au XIXe siècle avec la création d’un bureau de change à Lisbonne. Nationalisée dans la foulée de la Révolution de Œillets de 1974, la BES avait été de nouveau privatisée et rachetée par la famille en 1991.
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire