Point Banque

Actualité banquaire

Après la mise en place des sanctions, la banque centrale russe intime la discrétion aux banques

La banque centrale russe a dit dimanche aux banques de ne plus publier leurs bilans financiers du fait des sanctions occidentales après l’invasion de l’Ukraine, qui menacent de décimer le secteur bancaire et les économies de la population. Certaines des plus grandes banques russes ont été coupées du système interbancaire international Swift, limitant leurs capacités de transaction avec l’étranger. La monnaie russe s’est, elle, écroulée et des restrictions sur l’achat de devises ont été imposées pour soutenir le rouble. « La Banque de Russie a pris la décision de temporairement limiter le volume de publication des bilans par les organisations de crédit sur leurs sites et celui de la Banque de Russie », a indiqué cette dernière. « Il s’agit de limiter les risques pour les organisations de crédit du fait des sanctions des pays occidentaux », a-t-elle ajouté. Ces institutions devront toujours transmettre à la banque centrale leurs bilans comptables, mais ils ne seront désormais plus rendus publics. Les autorités russes multiplient les mesures tous azimuts pour freiner la fuite des capitaux et empêcher un mouvement de panique qui pourrait se saisir de la population, si les banques venaient à manquer de liquidités. Les Russes ont retiré en nombre leur épargne de leurs …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire