Point Banque

Actualité banquaire

LCB-FT en Europe : quelles sont les solutions KYC disponibles ?

La lutte contre la fraude, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme demeure une volonté européenne de longue date. Les Directives Européennes de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LCB-FT) se sont succédées depuis près de 30 ans afin d’offrir aux entreprises sujettes aux risques de fraude un cadre réglementaire renforçant les procédures d’identification de leurs clients à distance. A l’aube du « portefeuille européen » (Digital Identity Wallet), et dans le contexte d’une digitalisation accrue, faisons le point sur le paysage réglementaire européen actuel et dressons le panorama des solutions existantes pour satisfaire les exigences KYC, en attendant une harmonisation souhaitée. EU : un contexte réglementaire confus / fragmenté En 2020, la 5ème Directive LCB-FT a pris en considération les évolutions du marché et les nouveaux usages numériques. Elle a imposé à l’ensemble des acteurs concernés (banques, fintech, mais aussi télécommunications et jeux d’argents en ligne) de renforcer la vérification d’identité lors du processus KYC à distance en précisant les mesures à mettre en œuvre dans ce contexte, répondant ainsi à l’évolution des usages de plus en plus numériques. Cependant, et parce qu’il s’agit de Directive Européenne, chaque état membre a interprété cette directive en la transposant …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts ou Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire