Point Banque

Actualité banquaire

Fraudes au crédit : passer à l’IA !

Pour lutter contre la fraude au crédit résiduelle avec un maximum de ROI et un minimum d’efforts, de nombreuses entreprises complètent leurs dispositifs existants par des solutions à base d’intelligence artificielle (IA) et de Machine Learning (ML). D’après un rapport publié par l’Association of Certified Fraud Examiners (ACFE) en 2019*, les deux tiers des établissements de crédit devraient adopter ces innovations dans les mois et les années à venir. Voici quatre raisons pour lesquelles vous avez tout intérêt à faire de même. La course face aux fraudeurs Chaque entreprise adopte les grandes évolutions technologiques à son propre rythme, selon ses contraintes, sa culture et ses priorités. La fraude, elle, n’a qu’un seul rythme d’innovation : ultra-rapide. Boostées par les technologies de pointe, les tactiques des fraudeurs sont de plus en plus compliquées, subtiles et agiles… donc de plus en plus difficiles à détecter.  Les établissements de crédit doivent absolument investir dans des dispositifs à la hauteur de leurs adversaires et prendre le virage de l’IA et du ML s’ils ne veulent pas se retrouver hors jeu. Les fraudeurs sont des experts du ROI. Ils ont tendance à se diriger vers les systèmes les plus vulnérables, ceux qui demandent le moins …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire