Point Banque

Actualité banquaire

CaaS (Crypto-as-a-Service), nouvel eldorado ou miroir aux alouettes ?

Comme le Banking-as-a-Service, qui permet aujourd’hui à toute entreprise non-bancaire d’intégrer directement dans ses offres, et donc de proposer à ses clients, des services financiers, l’engouement pour les cryptomonnaies a donné naissance au Crypto-as-a-Service. Désormais, toute entreprise peut proposer des offres de cryptomonnaies, à condition de surmonter les obstacles liés à la gestion de cet actif. L’analogie la plus fréquente pour décrire la crypto est celle de l’or numérique. Si l’or n’est pas utilisé comme monnaie, il sert d’actif de « réserve » qui permet de se prémunir contre l’inflation et l’incertitude économique. C’est un rôle qui a également été attribué au bitcoin, à la lumière des turbulences du marché faisant suite à la pandémie de Covid. Tout comme les ressources telles que l’or, il acquiert également une partie de sa valeur économique par sa rareté. Tout comme il y a une quantité limitée d’or sur la planète, la quantité de bitcoins qui peut être extraite sur la blockchain est également limitée et correspond à 21 millions de bitcoins – pour être exact. De ce simple fait, l’or et les bitcoins sont désirables, ce qui accroît leur valeur au-delà de leur utilisation pratique. Des actifs reconnus réservés qu’aux experts Les actifs numériques et les cryptomonnaies sont un phénomène très recherché qui …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement ou Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire