Point Banque

Actualité banquaire

Les Français pourraient récupérer du pouvoir d’achat auprès de leurs assureurs

En pleine crise du pouvoir d’achat, les Français traquent les économies et les gains possibles dans tous les domaines de leur vie quotidienne. Dans ce contexte, une nouvelle étude de l’Assurtech Lyanne, réalisée avec le cabinet de conseil Julhiet Sterwen et Happydemics, révèle pour la première fois que les Français ne perçoivent qu’une part trop faible des indemnités pourtant dues par leurs assureurs.

Les Assurtechs pour aider les Français à récupérer leur argent ?

Les raisons de ce manque à gagner pour les Français sont détaillées et chiffrées dans l’étude : méconnaissance des contrats, complexités juridiques, lourdeurs administratives…

« Les indemnités effectivement versées par les assureurs représentent près de 40 milliards d’euros par an. Pour paraphraser une expression du chef de l’État, les Français perdent un pognon de dingue à ne pas déclarer ni réclamer la totalité des indemnités qui leur sont dues ! », explique Li Cai, la cofondatrice de la startup Lyanne.

Dans la jungle des assurances, la startup Lyanne vient de lever 1,2 million d’euros pour défendre les consommateurs et proposer une aide à laquelle les clients peuvent se raccrocher. Toutes les initiatives de l’écosystème Assurtech visant à rendre les assurances plus accessibles, les contrats plus transparents et les démarches plus simples via le numérique sont à encourager. L’étude montre qu’il y a encore du chemin à parcourir !

Les trois chiffres clés à retenir :

  1. 56% des Français n’ont pas le réflexe de faire appel à leur assureur pour des petits sinistres du quotidien (exemple : intervention d’un serrurier).
  2. 36% des Français ayant eu un sinistre ont initié des déclarations de sinistres sans aller jusqu’au bout des démarches.
  3. 45% des Français ayant eu un sinistre ne connaissent pas les recours possibles en cas de désaccord avec leur assureur.

 

Voir plus
Laisser un commentaire