Point Banque

Actualité banquaire

Affaire Wish : la France menace d’interdire le sulfureux site d’e-commerce low-cost

Le ministère de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire vient d’annoncer par voie de communiqué « des mesures exceptionnelles à l’encontre du site américain Wish pour sensibiliser et mieux protéger les consommateurs ». Cette menace de déréférencement a été initiée suite à une enquête de la DGCCRF portant sur 140 accessoires vendus sur Wish et dont un pourcentage élevé étaient dangereux ou non conformes. “Le numérique n’est pas au-dessus des lois”, a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances au micro de France Info. “C’est une première alerte. Soit Wish se conforme aux règles de protection du consommateur, soit au-delà du déréférencement (sur les moteurs de recherche), nous interdirons le site Wish sur le territoire français.” Cette décision, “unique en Europe” selon un communiqué diffusé par les services de Bercy, s’inscrit dans le sillage de deux enquêtes menées ces dernières années par la DGCCRF, qui ont mis en évidence la vente sur cette plate-forme “d’un grand nombre de produits non-conformes et dangereux, avec des taux de dangerosité particulièrement élevés” pour les jouets, les appareils électriques ou les bijoux fantaisie par exemple. Alors que Wish représentait le 4e client du réseau publicitaire Facebook (Source Le BigData du 15/06/2021) avant …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement ou Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire