Point Banque

Actualité banquaire

La néobanque N26 condamnée pour blanchiment d’argent

Le régulateur bancaire allemand Bafin a infligé en juin une amende de 4,25 millions d’euros à la banque en ligne N26 pour des failles dans son dispositif de prévention du blanchiment d’argent. Cette sanction a pour objet au moins « cinquante transactions suspectes » dans « le domaine du blanchiment d’argent », réalisée entre 2019 et 2020 sur la plateforme de la banque, a détaillé N26 dans un communiqué. L’entreprise a déclaré trop « tardivement » ces opérations au régulateur financier, empêchant un contrôle efficace. En mai, le régulateur bancaire allemand avait déjà épinglé l’entreprise pour ces failles. La Bafin avait « ordonné » à N26 de prendre « des mesures internes adéquates » pour « prévenir le blanchiment et le financement de terrorisme ». Un représentant spécial avait été nommé pour « surveiller » l’application de ces mesures. La néobanque a assuré mardi que « toutes les mesures visant à améliorer les déclarations d’activités suspectes ont été mises en œuvre plus tôt cette année« . « N26 prend ses responsabilité dans la lutte contre la menace grandissante de la criminalité financière globale« , a-t-elle affirmé. N26 est depuis 2018 dans le viseur de la Bafin, qui s’était alarmée, à la suite d’une enquête menée par plusieurs médias allemands, de la possibilité d’ouvrir un compte avec de faux papiers d’identité. A partir …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire