Point Banque

Actualité banquaire

Visa acquiert la fintech suédoise Tink

Visa a annoncé jeudi l’acquisition pour 1,8 milliard d’euros de la fintech suédoise Tink, spécialisée dans l’intégration des données financières des banques et de leurs clients. L’acquisition intervient après l’échec au début de l’année du rachat par Visa de l’américain Plaid, un concurrent de Tink, bloqué par les autorités américaines pour des raisons de concurrence. Fondé en 2012, Tink n’était au départ qu’une « app » permettant aux consommateurs suédois de regrouper le suivi de leurs finances à un seul endroit, en liant par exemple plusiers comptes en banque. Elle s’est ensuite développée pour devenir un fleuron européen du secteur de l' »open banking », qui en utilisant la technologie de l’API (« Application Programming Interface ») permet aux développeurs comme Tink d’intégrer les données de tiers – des banques par exemple. Aujourd’hui, la société suédoise revendique d’intégrer les données de 3.400 banques et établissements bancaires représentant 250 millions de clients. Tink « permet aux institutions financières, aux fintechs et aux commerçants de créer des outils, des produits et des services de gestion financière sur mesure pour les consommateurs et les entreprises européens sur la base de leurs données financières« , a souligné Visa dans un communiqué.  
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire