Point Banque

Actualité banquaire

70% des équipes SOC seraient dépassées par la surcharge d’alertes de sécurité

70% des personnes interrogées dans le cadre de cette étude déclarent en effet que leur vie personnelle est particulièrement affectée par la gestion des alertes de menaces informatiques au quotidien. Près de la moitié d’entre eux (51%) expliquent cela par le fait que leur équipe est submergée par un important volume d’alertes et admettent ne pas être entièrement confiants dans leur capacité à les hiérarchiser et à y répondre (55%). Il n’est donc pas étonnant que les équipes passent jusqu’à 27% de leur temps à traiter quotidiennement des faux positifs. Ces résultats sont corroborés par une récente étude de Forrester[1], révélant que « bien qu’elles parviennent à faire face à davantage d’attaques, les équipes sécurité manquent d’experts pour être à même de répondre correctement aux incidents. Les SOC ont besoin de moyens de détection et d’intervention plus efficaces ; or les technologies XDR proposent aujourd’hui une approche radicalement différente des autres outils présents sur le marché. » Du fait du volume élevé d’alertes, la plupart des responsables SOC ne parviennent pas à se concentrer sur d’autres tâches ou à relâcher la pression, certains avouant même en devenir irritables avec leurs proches. Face à cet état de fait, les réactions varient : 50% espèrent …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire