Point Banque

Actualité banquaire

Emploi dans la banque : un déclin spectaculaire post-Covid

Le secteur bancaire souffre d’une grande baisse de ses effectifs. Selon les chiffres de la Fédération bancaire française publiés ce mardi, le nombre de salariés a baissé de 1,7% en 2020. Ils ne sont aujourd’hui que 354.000 salariés. Le secteur témoigne d’une singulière résilience sur le terrain de l’emploi, y compris après la crise financière de 2008. Du moins en France, car les banques des pays européens voisins ne cessent de tailler dans leur effectif et leur réseau d’agences. Certes, l’érosion est régulière, de l’ordre de 1% par an sur les cinq dernières années, selon les chiffres de la Fédération bancaire française (FBF). La baisse dans les banques commerciales, plus concentrées sur les grandes villes et en Île-de-France, est plus prononcée, de l’ordre de 1,5% par an. La carte de la décentralisation des banques mutualistes joue clairement en faveur de l’emploi, notamment dans les fonctions support, les plus touchées par les baisses d’effectifs. Depuis 2012, en cumulé, la baisse des effectifs s’établit à 7 % pour atteindre 354.000 salariés fin 2020, soit 1,8% de l’emploi privé en France. Nous sommes donc loin des annonces de suppressions de postes massives de postes annoncées en Allemagne, en Espagne ou au Royaume-Uni. Effet …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire