Point Banque

Actualité banquaire

Wise souligne la non application de la nouvelle règlementation sur les transferts de fonds

Alors que la fintech britannique estime que la règlementation instaurée théoriquement en avril 2020, contraignant les banques européennes à la transparence sur les frais de transferts de fonds, n’est toujours pas appliquée, un groupe co-présidé par la Banque de France a lancé une consultation sur le sujet. Il souligne que les transferts « restent freinés par des coûts élevés, des délais de traitement importants, un manque de transparence sur les frais et le taux de change » Depuis avril 2020, les banques européennes doivent théoriquement faire preuve de transparence sur les frais liés à l’envoi de fonds d’un pays à l’autre en Europe, entre devises différentes. Mais cette règlementation n’est guère appliquée, estime la fintech britannique Wise. « Le covid a été un motif pour ne pas mettre en oeuvre ces règles, mais la sortie de crise ne semble pas donner lieu à de réels changements » affirme Julie Arnoux, directrice commerciale de Wise, interrogée par Point Banque. « Surtout, la règlementation européenne n’est pas assez précise sur le niveau de transparence exigé. Le client de la banque opérant le transfert ne sait pas ce que recevra précisément la personne à laquelle il envoie les fonds ». Et cette règlementation reste européenne stricto sensu: les transferts …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire