Point Banque

Actualité banquaire

TRIBUNE Ne pas opposer le numérique à l’humain

Par Martin Greweldinger, Group Chief Product Officer, Avaloq Les nouvelles technologies amélioreront considérablement les fonctions de front office, middle office et back office, mais l’aspect humain restera essentiel, révèle un rapport publié par Avaloq Les technologies numériques telles que les modèles d’exploitation basés sur le cloud, l’intelligence artificielle, les analyses de données et l’automatisation vont considérablement améliorer les processus de front office, middle office et back office des banques et des gestionnaires de patrimoine. L’expérience client sera ainsi plus personnalisée, plus intelligente et plus efficace. Toutefois, selon une nouvelle étude publiée par Avaloq, intitulée The Front-to-Back Office Report – How are functions in the financial industry changing?¹ (Le rapport Front-to-Back Office – Comment les fonctions évoluent-elles dans le secteur financier?), ces technologies ne supprimeront pas la nécessité d’avoir des conseillers à la clientèle dédiés et des collaborateurs au front office, ni le besoin de spécialistes dans des domaines tels que la réglementation et la gestion des risques. Ces technologies leur donneront par contre les moyens de proposer une offre de services bien Fondée sur une série d’entretiens avec des établissements financiers et des enquêtes menées auprès d’investisseurs et de clients de banques, l’étude d’Avaloq a mis en évidence un solide …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire