Point Banque

Actualité banquaire

Monext cherche à monter dans la chaîne de valeur

En 2020, prestataire de services de paiements a géré 17% de transactions en plus. Il table sur une nouvelle hausse de 20% en 2021. Monext veut développer son activité d’établissement de paiement, encaissant pour compte de tiers Monext s’impose comme poids lourd du processing de paiements en France. S’agissant de la gestion des transactions par carte bancaire, l’entreprise a enregistré une croissance de 17%. Aujourd’hui, 30% de toutes les transactions, -soit 4,2 milliards- passent par ce PSP, filiale de Crédit Mutuel Arkéa, contre 23% en 2017, selon les estimations de la société.  Dans un secteur du commerce en ligne en nette progression, Monext a maintenu sa part de marché, qui atteint 40%. « Pour 2021, nous tablons sur une progression de 20% des transactions, comme les années précédentes » affirme son PDG, Frédéric Diverrez, interrogé par Point Banque. « Nous sommes clairement leaders en France aujourd’hui ». Un EBITDA d’une vingtaine de millions d’euros Résultat, malgré la crise, le chiffre d’affaires a atteint 85 millions d’euros (en hausse de près de 4% par rapport à 2019), pour un EBITDA d’une vingtaine de millions, estime Frédéric Diverrez. La part de marché importante de Monext, dans le volume global de transactions par …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire