Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Fintechs : des investissements en repli au premier semestre 2020

Selon la nouvelle édition de « Pulse of fintech » livrée par KPMG, les investissements mondiaux vers les fintechs s’établissent à 25,6 milliards de dollars pour le premier semestre 2020. Un niveau nettement inférieur à celui constaté en 2019, dont le niveau d’investissement annuel avait atteint 150,4 milliards de dollars.

Dans le détail, l’Amérique concentre la majeure partie des investissements fintechs : 12,9 milliards de dollars, suivie par l’Asie (8,1 milliards d’euros) et l’Europe (4,6 milliards d’euros). La plongée la plus vertigineuse est celle des opérations de fusion-acquisition qui, au premier semestre 2020, ont représenté 4 milliards de dollars au niveau mondial, contre 85,7 milliards au second semestre 2019. Seul le secteur de la cyber sécurité résiste avec une 870,8 millions de dollars investis début 2020, contre 592,3 millions de dollars au deuxième semestre 2019.

Les néo-banques particulièrement attractives pour les investisseurs européens

En Europe, le capital-risque s’est notamment concentré sur les néo-banques. Ainsi, cinq des dix plus grosses opérations en Europe ont concerné des banques challengers, dont N26 (Allemagne) – 570 millions de dollars, Revolut (Royaume-Uni) – 500 millions de dollars, Klarna (Suède) – 200 millions de dollars, Starling Bank (Royaume-Uni) – 123 millions de dollars et Qonto (France) – 116 millions de dollars.

 

Voir plus
Laisser un commentaire